Phytothérapie et Naturopathie

Lors d'une consultation, je suis amenée à faire ce que j'appelle "l'interrogation du terrain". Avant de faire appel à l'équilibrage énergétique, il est parfois  nécessaire de s'arrêter sur l'impact des erreurs de nutritions ou de comportements. Dans ce cadre, j'utilise le pendule et votre pouls chinois.

 

J'interroge tout : niveau de pollution du corps, réactions diverses, état énergétique d'un organe, accord ou non d'une plante etc. en applications des connaissances issues des grandes écoles de naturopathie occidentales croisés avec ou corrigées par les principes de la MTC et Ayurvédique (médecine maîtresse en matière de Panchakarma).

 

Ces principes sont toujours adaptés à votre constitution.

 

Les plantes et remèdes naturels sont des ressources merveilleuses et parfois méconnues. Dans le cadre de ce Cabinet je vous propose les thérapies suivantes :

 

Phytothérapie Asiatique

Mycothérapie

Aromathérapie

Gemmothérapie

Naturopathie occidentale

 

 

 

Quelques liens vers les bonnes plantes de la

pharmacopée asiatique :

 

https://www.laboratoiresbimont.com/gammes.htm

https://www.planetaverd.net/

https://www.lian-sinovital.fr/index.php

 

Une histoire d'hommes, de plantes et d'animaux

 

"() On raconte que, jadis, dans un passé lointain, nos ancêtres tuaient les animaux uniquement pour le plaisir. Non pas pour se nourrir ou pour survivre, mais simplement pour s'amuser, menaçant ainsi de disparition des espèces entières. Alors, le Créateur conféra à chaque être vivant le pouvoir de lutter contre l'injustice. Dès le début, il leur apprit également à entrer en contact avec lui lorsqu'une iniquité était telle que leur propre pouvoir ne pouvait y faire face. Formant un cercle, les animaux mirent leurs pouvoirs en commun afin de demander au Créateur de leur venir en aide pour combattre les êtres humains qui, tels le renard et le coyote, rusent, mentent et avalent goulûment leur proie après l'avoir dupée. Au bout d'un moment l'Ours dit : "Je serai le gardien, je choisirai l'endroit pour nous rassembler et vous protégerai tous contre quiconque viendrai semer des troubles. Ainsi, tous les chemins menant à notre lieu de rencontre seront protégés par des ours." Et l'Aigle ajouta : "Je surveillerai de loin et préviendrai les ours de toute présence indésirable."

 

Ainsi les animaux et les oiseaux finirent par s'organiser. Ils réfléchirent ensemble et prièrent le Créateur. Ce dernier eut pitié d'eux et leur porta secours : voilà l'origine de toutes les maladies contractées par l'homme. Il s'ensuivit que des millions d'êtres humains disparurent de ce pays. Les végétaux s'alarmèrent et se dire que si tous les êtres à deux jambes mouraient, un vide se formerait qui engloutirait toute vie. Ils décidèrent donc de fournir un antidote à chaque maladie que les animaux infligeraient à l'homme. Aujourd'hui, les hommes qui prient, méditent, jeûnent et sont en paix avec la nature, peuvent sortir dehors et entendre une plante se manifester en disant : "Prends-moi. C'est de moi dont tu as besoin." C'est ainsi qu'il y a bien longtemps notre peuple apprit à utiliser les herbes médicinales et nous y avons encore recours aujourd'hui. (...)"

 

Extrait du Livre des Anciens, paroles et mémoires indiennes, de Sandy Johnson, éditions Albin Michel 1996. Cette histoire est racontée par Janet McCloud de la Réserve Nisquallis, Washington, née Yetsiblu Talaquab ce qui signifie "Mère pour tous " et "Celle qui dit ce qu'elle pense".