Médecine Traditionnelle Chinoise ou Vietnamienne

 

A l'instar de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), la Médecine Traditionnelle Vietnamienne (appelée aussi Sino-Vietnamienne afin de souligner leur base commune) repose sur la notion d'Energie - ou Qi - et la notion d'harmonie de ses polarités Yin ou Yang. La circulation du Qi s'effectue à travers un réseau de canaux invisibles appelés "méridiens". Ces méridiens (au nombre de 12 auxquels il faut ajouter les méridiens dits "extraordinaires") sont organisés autour d'un axe central comportant 3 grands foyers principaux (le foyer inférieur, le foyer moyen et le foyer supérieur) à partir desquels sont organisés tous les systèmes du corps humains : respiratoire, circulatoire, digestif, nerveux, cérébral, musculaire, uro-génital et immunitaire.

 

Tout comme la MTC, la Médecine Traditionnelle Vietnamienne s'appuie sur une méthode de bilan personnel à chaque consultant afin d'expliquer les raisons des déséquilibres énergétiques ou des pathologies. Elle attache aussi une importance prépondérante aux sources et CAUSES de ces déséquilibres qui tiennent aux climats, pollutions, perturbations alimentaires, stress excessif et tensions émotionnelles, etc. De la même façon, elle n'entend pas agir en lieu et place de la Médecine Moderne mais agit en complément et dans un esprit de prévention avec des moyens économiques et accessibles à toutes et tous. 

 

Sa particularité tient à l'histoire et au climat spécifique du Vietnam. Concernant l'histoire médicale, le pays a toujours favorisé une continuité dans la pratique des traditions. Puis, dès le 19ème siècle, les occupations par les différents pays occidentaux (France et USA), ont été envisagées par les institutions du pays comme des opportunités de rapprochement des approches médicales ancestrales et modernes. Ce rapprochement se traduit notamment par la mise en correspondance des concepts propres à la Médecine Energétique avec les notions de physiologie (par exemples : tel ou tel aspect de "Jing" correspond à telle ou telle hormone, tel ou tel aspect lié à Xue correspond à la source du sang venant du système respiratoire, digestif ou des surrénales) et par une pédagogie équilibrée articulée sur les 2 systèmes de pensées. 

 

A titre d'illustration de cette volonté d'équilibre, la façade de l'Hôpital de Médecine Traditionnelle d'Ho Chi Minh Ville (ex Saigon) arbore le symbole officiel de la Médecine Nationale Traditionnelle :

Ce symbole représente l'association des 2 médecines : l'une, ancestrale, représentée par le signe du Tao, cherchant à détecter les causes profondes des dysfonctionnements au-delà des symptômes, et l'autre, moderne, représentée par un oiseau aux grandes ailes et au grand bec, symbolisant la puissance et la performance des moyens d'expertise et d'intervention de la médecine occidentale. 

 

Par ailleurs, la Médecine Traditionnelle Vietnamienne organise la méthode de bilan énergétique selon une approche métaphorique appelée Arbre de Vie. Pour faire simple, le corps humain, à l'image d'un arbre plongeant ses racines dans la terre, élance son énergie, ses branches, rameaux et feuilles vers le ciel, tout en se tenant droit. A chaque partie de l'Arbre correspond un axe énergétique spécifique à la Médecine Traditionnelle. Cette approche, que l'on peut rapprocher de la Théorie "Ciel-Homme-Terre" (cf. Jacques-André Lavier, "Médecine Chinoise, Médecine Totale", Grasset 1973), met en lien nos problématiques avec notre terrain, nos forces et nos faiblesses, tant physiques que psychologiques. L'état de nos racines reflète directement notre fonctionnement hormonal, nos capacités de reproduction, notre immunité, notre croissance, notre capacité à résister aux aléas climatiques, notre force physique, notre production de sang, notre mémoire, notre digestion, notre sommeil, notre mental et notre vie émotionnelle, notre volonté etc. 

 

Les racines de l'arbre, constituant le socle de notre fonctionnement énergétique, sont liées pour une partie à notre héritage familial et pour une autre partie à notre façon d'entretenir ce capital de santé. Le bilan énergétique donne une indication sur les capacités énergétiques de la personne de façon unique et personnelle. Pour un même symptôme, les bilans peuvent être différents d'une personne à une autre. Les moyens suggérés pour rétablir l'harmonie différeront eux-aussi.

 

Les bases communes aux Médecines Traditionnelles Chinoises et Vietnamiennes se retrouvent dans toutes les Médecines Traditionnelles de l'Asie : au Japon, au Tibet etc. Toutes ces thérapies tirent leur force de leur capacité à agir en douceur pour préserver ce qui est appelé  "Les 3 Trésors", c'est-à-dire la réunion des 3 clés permettant une bonne santé : le "Jing" (l'Essence), le "Qi" (l'Energie) et le "Shen" (le Mental).

 

Par des traitements réguliers, ces Médecines Traditionnelles contribuent à :

Protéger et restaurer autant que possible "Jing"

Favoriser et entretenir le "Qi"

Pacifier ou stimuler le "Shen"